Pierrevert / 8ème édition

 

MIG_3594🙂 C’est vendredi soir 20h, j’arrive!
Devant l’entrée de la cave coopérative le banquet est installé. Déjà 1h que l’apéro d’ouverture a commencé et il reste largement de quoi boire et manger. Normal, il y a relativement peu de monde en comparaisons des autres années. Une visite rapide me permet de voir les habitués du festival,  les membres d’associations dont je fais parti et de sympathiser avec deux nouvelles têtes. Ambiance très conviviale et chaleureuse. L’expo de la cave est ouverte, j’en profite pour faire un tour. Arfff… c’est une expo sur l’Inde en très grand format que j’ai déjà vu à L’Oeil En Seyne. Il est 21h, les bénévoles rangent le buffet, il reste 1h pour installé le fourgon, faire un tour au Baccus et manger avant la projection.

MIG_3504

🙁 Les chiots sont en prison!

MIG_3602

Coup dur pour les quatre habitués qui squattent le village et dorment dans leurs véhicules. Il y à 5 ans, il y avait 3 lieux de toilettes et de point d’eau. Les douches, lavabos, WC du stade ont été condamnés à disparaîtrent. L’année dernière, c’est la police municipale qui a investi les douches et WC de la place principale pour en faire leur bureau. Cette année c’est l’accès des derniers chiots disponibles qui à été interdit. Placé juste derrière l’écran de projection du festival, je pensais qu’il s’agissait d’une mesure « vigie pirate ». Même pas! Le mandat d’arrêt (AM du 03/12/15) précise que plein d’autres lieux municipaux sont à notre disposition. Ou? A quelle heure?

Monsieur le maire, c’est peu être un détail pour vous mais pour moi ça veut dire beaucoup et puisque cette année le président du jury était musicien, j’ai écouté Bob Marley « I shot The Sheriff »

🙂 Waooohhh trop bien!

Les panneaux du boulodrome sont revenus après 2 ans d’absences. Quatre à la place de huit mais c’est déjà ça de pris. Les images (sur bâches) sont de bonne qualité. Le thème, la séparation de l’immigration est à mon goût bien traité.

MIG_3581🙂 Enfin la projection!

53 diaporamas à visionner sur 3 soirées, inclus ceux de la marraine (Marie-Laure de Decker), du président (Charlélie Couture), des invités et des « pastilles alimentaires » (Alimentation générale, la goutte d’Or côté cuisine. ) que j’ai beaucoup appréciées. Pour les auteurs, ceux qui vont retenir mon attention. Dans l’ordre de mes préférences:

Souhayl A, (Gangsta Dating Story), un témoignage sur les codes vestimentaires et le look des membres de gangs afros en amérique. Depaysant! Fallait osé et les visuels sont rafraichissant.

Valeria Gradizzi, (White shadow Under the mango tree), un reportage sur les albinos en Tanzanie. En le visionnant j’ai pensé au reportage de Mylène Zizzo (Effacés du monde). Les images sont d’un très haut niveau. Les photos n’ont pas besoin de légende, chacune apportent sont lot d’émotions. Elle gagne le 1er prix (publication dans le magazine Photo) et c’est bien mérité.

Daoud Aoulad-Syad, (Marrakech, retour au pays de l’enfance) membre du jury et donc hors concours, les images sont surprenantes d’authenticité et de vérités

Aly Barro, (ombres) des illustrations réussis  que j’aurais bien aimé faire

Véronique Levesque, (Natures mortes ) des  illustrations de fruits et légume. Du classique dont on ne se lasse pas. Surtout quand c’est harmonieusement composé

Estelle Lagarde, (Maison d’arrêt ) de l’urbex en poses longues  avec des fantômes qui miment les instants passés.

Christophe Darbelet, (Pour le titre) un reportage (hors concours à cause de la durée) sur un boxeur champion du monde. Humble et discret, le sportif présent à Pierrevert est parfaitement décrit dans les images

MIG_3595🙁 A propos de la direction artistique:

Je viens à Pierrevert pour le coté éclectique des sélections. Cette année j’ai trouvé les projections monotones. Pas de fantaisie ou alors très peu ludique, voir pas du tout (Patrick Rimond, « Hudros »).

Pour moi, l’identité de Pierrevert c’est la diversité et le loisir.  Cette année j’avais l’impression d’être à Perpignan. Ok c’était sous le patronage d’une reporter de guerre mais bon…  L’année dernière le prix du public à été attribué à Michael Augustin pour le monde de Barbie. J’espere que cette année   » Gangsta Dating Story » aura toutes les faveurs du public.

🙂 Du bonus après les projections

MIG_3527Il est 23h30, la projection vient de finir, l’organisation propose un atelier photo astro à la chapelle St Patrice. Fatigué de la journée, je me mets un coup de pied au Q pour y aller. J’ai bien fait! L’animation se termine à 2h du mat’, Le ciel est magnifique, je vais promener dans les environs pour venir me coucher vers 5h. Merci à Laurent Gayte via les sponsors des Nuits (Phox Manosque et Olympus)

MIG_3538

🙂 Le reste du week-end…

En plus des expositions intra et extra-muros, différentes activités sont proposés au public. Lecture de portfolios , conférences, atelier, leçon de photos (10€) , visites guidées des exposition.

Cette année un grand PLUS. Une navette est mis à disposition pour aller voir l’exposition de Peter Knapp à la fondation Carzou (Manosque)

Le salon des éditeurs
Le salon des éditeurs
Le président du jury (Chalélie Couture) a plusieurs livres photo à son actif
Le président du jury (Chalélie Couture) a plusieurs livres photo à son actif
Le village est bien sympathique.
Le village est bien sympathique.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *